La culture Algérienne (Kabyle)
Découverte de la culture Algérienne (Kabyle) avec mon ami Hamid.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris



Ruines romaines de Tipaza

Malgré la chaleur suffocante de la fin d'après-midi, le voyage en valait la peine,

Un village romain complet, ou plutôt ses ruines, s'étalant sur près de 3km en flanc
de montagnes. Une vue magnifique. Qui malheureusement n'est pas protégée par
les autorités Algériennes. Les gens se baignent en accédant à la plage (magnifique)
par les ruines, y laissant de nombreux déchets. Des sacs platique, des bouteilles de
verre, des gobelets, de nombreuses bouteilles d'eau jonchent le sol partout dans les
ruines, les arbres(!) et les nombreuses interstices disponibles dans ce qui était
autrefois les murs de maisons romaines.

Je trouve très triste que le peuple Algérien ne soit fier. Fier d'être qui ils sont,
de ce qu'ils possèdent, de ce qu'ils sont à construire. La collecte des déchets
faisant horriblement défaut, l'Algérie toute entière est une décharge à aire ouverte.
Mais les paysages sont à coupler le souffle.

Évidemment, ce n'est pas demain la veille, mais si les mentalités et les coutumes
débutent la décision d'un changement dès aujourd'hui, il sera peut-être possible, avec de la
détermination, de trouver enfin ce qui manque à l'Algérie; La coopération et la fierté.

Un énorme Achallam finalement, mais dans la moderrnité tout en gardant ses
racines si riches.

L'algérie est un énorme chantier. Tout est en construction. La signalisation des routes
souffre de sérieuses déficiences. La conduite assassine, les déchets jonchant les routes,
les interminables attentes aux barrages policiers, gendarmes, militaires...
Les routes n'étant même pas répertoriées sur les cartes ni sur les GPS et j'en passe
n'aide vraiment pas la cause.

Je me mets à rêver d'une Algérie enfin moderne, propre et envahie de touristes en mal
de dépaysement qui y laisseraient des sommes faramineuses et qui offriraient un boum
économique, permettant à l'Algérie d'enfin devenir ce qu'elle se doit. Tant de ressources,
une chaleur incomparable, une "plage" longue de 1200km (sourire) et des micros musées
à découvrir (vraiment micros).

Et si je me présentais aux présidentielles ?


Publié à 20:05, le 1/08/2009, Algérie
Mots clefs :