La culture Algérienne (Kabyle)
Découverte de la culture Algérienne (Kabyle) avec mon ami Hamid.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris



Vous êtes Algérien ?

Dernier contrôle avant l'embarquement.

Je remets mon billet et mon passeport à la préposée qui valide le tout,
puis déchire les deux parties de mon billet, machinalement sauf que,
moi j'ai appris rapidement qu'en Algérie, rien ne va comme ça se doit.

Elle tente de déchier mon billet une première fois, oups, elle dépasse les
pointillés (bien fait pour toi puisque t'as pas voulu me retourner mon sourire),
se reprend, déchire encore en dehors de pointillés, bon c'est bien fait, je sens que
je vais remettre un puzzle lors de mon embarquement au lieu d'un billet...
 

Elle resaie une troisième fois mais l-e-n-t-e-m-e-n-t, puis réussit. Elle me
regarde en enfin sourit. Je lui retourne son sourire "bien fait pour toi"...

Le meilleur m'attends. Le dernier contrôle avant l'embarquement. Le gendarme
me regarde et me tend la main (pour mon passeport évidemment) et par réflexe
je luis dis "Azoul". Il me toise du regard. N'ouvre même pas mon passeport et attend
que j'ouvre mon bagage à main, ce que je m'empresse de faire.

Il me demande "vous venez d'où ?"

"De Kabylie, de retour vers Montréal" en utilisant un français correct,
que je m'efforçai de faire durant mon séjour. Il n'est pas donné à tout le monde
de pouvoir apprécier le superbe accent Québécois. Sinon ç'aurait donné
quelque chose du genre: "chu d'Kabylie pis j'emn retourne che-nou au
Quééébec." Voyez la nuance?

Il me regarde sérieusement puis me dit "vous êtes Algérien !"

"Non, non, je suis Canadien !"

Non mais, je veux bien croire que j'ai
bronzé, mais tout de même (une copine me dit hier à mon retour
que sur certaines photos je suis plutôt confondu dans le décor avec
mes hôtes, ce qui veux dire que j'ai l'air d'un Algérien bien à sa place,
bizarre, je trouve pas. Pas que ça m'insulte, au contraire....)

Puis il insiste: "Vous êtes Algérien ?!"

Là je veux qu'il me lâche: "Pantoute, chu Canadien, r'garde mon passeport !"

Il vérifie. Ok. L'accent l'a confondu mails il me regarde tout de même d'une façon louche.

"Merci, bye là..." et je précipite le pas.

Ça m'inquiète. Aurais-je vraiment adopté la vie Algérienne à ce point?

Je me pose des questions: "vais-je pouvoir conduire mon véhicule automobile de
façon correcte à mon retour ?"

"Suis-je condamné à manger du couscous pour le reste de mes jours ?"

La vrai question étant: "Vais-je pouvoir trouver une Kabyle en Québec pour me
le préparer ?"

On verra...(blague).


Publié à 23:48, le 5/08/2009, Alger
Mots clefs : Alger
Lien

Et "Si" ?

Je me demandais  pourquoi, lorsque je donnais mon nom,
les Algériens avaient de la difficulté à l'écrire: "Sylvain".

J'appris, volontairement  peu tard de la part de Hamid, que le "Si" est une particule
de noblesse en Algérie. Donc lorsque je me nomme, ils devaient entendre: Si Levain !

Je sui sun Marabout ! Yé !

Plutôt confondant. "Comment on écrit Levain Monsieur ?"

"Non, Sylvain"

"Mais encore ?"

Bien, S-Y-L.."

"Pardon ?"

"S-Y-L.." puis je vois bien qu'ils inscrivent "Si" puis cherchent desespérement l'orthographe
de mon nom...Épeler "Sy" au lieu de "Si" les confond profondemment...
Et Hamid de se moquer de moi (évidemment, il ne m'expliquera que plus
tard la raison du tout...)

"Sel et Vin."

Et la secrétaire de s'empresser d'écrire S-E-L-...

"Un instant, c'est SY, pas SEL !" Petit rigole de Hamid...

Hamid rigole et en remet. "Non, non, c'est bien Sel et Vin"

"T'est pas drôle, tu la mêles, là !"

Enfin, une autre minute de rigolade platte de Hamid et on y arrive.
Quand il s'y met...

Quand on comprend la signification du "Si", ça remet tout en contexte.
Hamid s'est vraiment payé ma tête...Quoique, je trouve l'idée du "Si"
plutôt flatteuse, pour mon égo...

 


Publié à 04:15, le 5/08/2009, Alger
Mots clefs : Alger
Lien

En fin de compte...

Je pars le coeur gros.

Malgré les critiques parfois sévères, il faut tout mettre ne contexte et je crois
que ceux qui ont lus mon blog et connaissent l'Algérie peuvent faire la différence.

Et puis, il faut lire entre les lignes, je ne condamne pas ni ne juge, mais partage
tel quel mes expériences, bonnes et mauvaises (s'il y a).

Je ferai d'autres mises à jour de mon blog dès mon retour puis créerai un site
plus complet avec les photos et vidéos créés là-bas. Puis Hamid qui continuera
mon apprentissage sur la Kabylie et les Berbères. La musique des nombreux CD
à écouter et intégrer puis un projet musical.

J'ai la tête comme un melon. Tant de choses à digérer, le retour à la maison,
le travail qui m'attend et autre chose. Je suis un passionné et je vis mes passions
telles qu'elles se présentent, en tentant de profiter de chaque moment qui m'est offert
tout en espérant que ces passions ne se consument trop rapidement.

La vie est belle, qu'elle qu'en soit son rythme, sa couleur, son endroit. Il faut donc
la prendre telle qu'elle se présente, même à 51 degrés, même sans PPQ,


Publié à 19:42, le 2/08/2009, Alger
Mots clefs : Alger
Lien

La bouffe

À mon départ pour Alger, ma seule crainte était d'avoir des problèmes à
m'adapter à l'alimentation locale. Rien ne fut plus facile, tout est bon.

Les fruits, les légumes, le café au lait (l'inverse de chez nous où on verse
le café puis un peu de lait. Ici on verse le lait puis un peu de café!

Les pâtisseries sont excellentes et toujours prises dans des cafés qui ne
paient pas de mine. Allez trouver un café à Montréal où on peut s'offrir pour
deux personnes; deux cafés au lait, 2 jus, 2 pâtisseries pour à peince 2$.

Oui, bon, il faut mettre le tout en contexte, je suis un touriste après tout et
le coût de la vie est drôlement (ou tristement, c'est selon) plus bas que
par chez nous.

J'ai beau chercher, je trouve rien à redire...(sourire)


Publié à 13:28, le 2/08/2009, Alger
Mots clefs : Alger
Lien

Mcdonald type Algérien

Il y a quelques jours je demandais à hamid s'il existait des restos autres que de
cuisine typiquement Algérienne.

Pas vraiment fut la réponse. Bien alors, c'était par curiosité de toute façon.

Oh, surprise, hier soir à notre retour sur Alger de Achallam (je vous reparle du retour),
nous arrêtons, trop tard (23h) à une "pizzeria". Hamid propose de trouver une autre pizzeria.

Moi, exténué par plus de 4 heures de route (j'oublie que Hamid s'est tapé la conduite,
de quoi je me plains ?), je propose de sauter sur le premier resto
ouvert. Bravo ! 5 minutes plus tard nous trouvons (j'insiste pour y manger, sinon Hamid aurait
cherché une autre pizzeria). Le nom du resto: Tiabia ou quelque chose du genre. Une chaîne
de resto de type McDonald. Ils servent des pizzas (Hamid est heureux), des burgers au
poisson et du poulet.

Nous arrêtons notre choix sur la pizza à la  viande et 2 breuvages (un jus et une limonade).

Oh, j'oubliais. Lorsque Hamid stationne la voiture sur le côté du resto, un type s'avance et
lui donne un ticket pour payer le stationnement;

"Pardon?"

"C'est un stationnement payant"

"Ah ! oui ? Où c'est indiqué?"

"Je vous ai donné votre ticket"

"Hamid, et moi, sentant l'arnaque (c'est typique) demande à la caisse du resto
fast-food si le stationnement est payant. Le caissier lui assure que non. Afin d'éviter
d'éventuels dommages au véhicule par un "placier", Hamid déplace la voiture à l'avant du resto.
Le type ne se présente pas. Bravo, c'est en dehors de sa "jurisdiction".

De retour au resto, nous plaçons notre commande, exigeons nos breuvages immédiatement
puisque la pizza requiert 10 minutes d'attente. Soit.

Nous sirotons doucement notre breuvage puis après 15 minutes d'atttente Hamid
retourne au comptoir pour s'enquérir de la disponibilité de notre pizza.

"Ah oui, la pizza à laviande? Désolé y a plus de viande"

Hamid, après luis avoir fait mention que ç'aurait été bien de le savoir AVANT,
commande une pizza au poulet (retenez ceci).

15 autres longues minutes plus tard (on approche les minuit moins le quart,
on a faim, très faim) Hamid voit apparaître une pizza sur le comptoir, vite il se précipite
et se fait répondre (sans blague); "Désolé, c'est pour notre employé à sa pause repas"

Hamid fâché: "comment pour l,employé, moi ça fait 30 minutes que j'attends!"

et le type de lui répondre avec un air suffisant: " Monsieur! Les em,ployés sont servis AVANT les clients,
c'est important!" Moi je l'aurais envoyé paître en Québécois, mais bon...

Un autre 10 minutes plus tard nous obtenon ENFIN noter repas. J'attaque le premier.

Mmmmmm, au moins elle est bonne..."dis-donc hamid, tu trouves pas que le poulet
a un goût étrange?"

"Non, pas vraiment"

"Ah, merde, ça goûte les crevettes. Ils nous ont servi une pizza aux fruits de mer"...

Tant pis, trop faim.

Il y a une chose de bien au Québec, les McDonald embauchent volontairement
des abrutis. Ici ils n'ont pas le choix (j'exagère, mais je vois mal un PHP travailler
à ces salaires, j'y reviendrai). Ou ils les importent du Québec, via les McDonald.

Au moins la bouffe était acceptable.

"Les employés avant les clients, c'est iuune blague Hamid, non?"

"Pas du tout".
 


Publié à 17:47, le 1/08/2009, Alger
Mots clefs : Alger
Lien
<- Page précédente